Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 novembre 2011

J'ai dix ans...

Un peu comme le chante Souchon, je me dis souvent que mon âge mental a du rester bloqué il y a une vingtaine d'années...

Je suis la fille qui adore faire des bulles avec un Malabar, celle qui a acheté à plus de 30 ans un parfum à la barbe à papa, celle qui passe de supers soirées à danser devant une console vidéo.

Je suis aussi celle qui, quand elle rentre chez H&M enfants, regrette de ne pas être plus mince et plus jeune pour pouvoir s'acheter ce joli tutu et celle qui ressort quand même avec des barrettes à paillettes ou un bracelet à noeuds-noeuds.

Plus inavouable, je suis aussi une éternelle gamine qui s'est acheté un bisounours en peluche parce qu'il était vraiment trop mignon (et je ne suis pas la seule à le trouver à mon goût puisque tous les enfants qui le voient chez moi essayent de me le piquer)

Quand je pense que j'ai un boulot plutôt sérieux, que je suis propriétaire d'un crédit immobilier qui comporte à peine moins d'années que moi, je me fais peur !

Colle Cléopatre

 

Et comme je suis vraiment irrécupérable, je viens d'acheter une reproduction de colle Cléopatre, histoire de sniffer avec nostalgie cette bonne odeur d'amande qui me renvoie directement sur les bancs de l'école... C'est grave Docteur ?

16 octobre 2011

Ma planète Mars.

Pour répondre à une initiative du Marroneur, je vous propose aujourd'hui de vous parler de ma ville d'adoption depuis près de 10 ans, Marseille.


Sur ma planète Marseille, il y a bien sur le soleil, la mer, l'accent qui chante, le savon qui sent bon, les magnifiques calanques et Notre Dame de la Garde tout là haut.


Mais en dehors des clichés qui séduisent les touristes, il y a aussi quelques quartiers qui ressemblent à des villages avec leurs placettes et leurs marchés.


Sur les tables de ma ville, il y a les makrouds de Noailles, la soupe au pistou et les alouettes sans tête de belle-maman, les pâtisseries de chez Biscuit & Biscuit.
Et puis il y a les brunchs entre copines Chez question de goût, la pizza dégustée Au bord de l'eau, le cocktail siroté en terrasse à l'Escale Borély et les chaussures à pas cher de chez Paris Mode.


Ici on porte les lunettes de soleil plus de 300 jours par an, on parle beaucoup et fort tant qu'à faire !
On aménage la langue française à la sauce aïoli et on crée des expressions que seuls les autochtones peuvent comprendre.

Dans ma ville, les lyrics d'Akhenaton et le flow de Shurik'n résonnent, les bijoux de chez Gas commencent à scintiller et les cagoles de la télé-réalité prennent le soleil sur les plages du Prado.

Et même si on est bien loin de Plus belle la vie, Marseille est belle... à condition de savoir l'apprivoiser.




16 novembre 2010

Mes petites contradictions et autres bizarreries...

Je l'ai déjà dit (ici notamment) je suis une fille un peu compliquée, "attachiante" diront certains...

J'ai même parfois l'impression d'être en auto-contradiction, ça ne vous arrive pas à vous aussi ?

J'aime par exemple aller au Mc Do, je suis assez bon public pour la junk food j'avoue, je prends un bon gros menu, pleins de sauces, mais toujours arrosé d'un coca... light !

Hamburger.jpg

Je vais à la gym deux fois par semaine, mais je suis la première à utiliser les escalators du métro ou l'ascenseur de ma résidence (ça c'est probablement parce que j'ai habité longtemps un quatrième étage sans ascenseur, ça m'a marqué).

J'attends aussi très volontiers le bus pour seulement quelques arrêts, oui je sais c'est mal, "manger-bouger" tout ça...

 

J'adore les trucs de filles, ça je crois que vous aurez compris, genre les fringues, les sacs, les chaussures, le maquillage. Mais je peux tout à fait rester un dimanche entier en pyjama polaire rose et grosses chaussettes montantes tuent l'amour (bon ça reste entre nous ça hein ?)

 

Je suis très sensible, je suis tout à fait capable de pleurer devant ma télé, que ce soit devant un film ou devant une actualité bouleversante (le 11 septembre, le tsunami de 2004 ou plus récemment le séisme en Haïti). Mais j'ai horreur de la mièvrerie, des trucs genre petit coeur, petit chaton crocro mignon, loukoum dégoulinant et autre René la tauperie.

 

Et vous, vous considérez-vous "bizarres" parfois ? 

Rassurez-moi, vous avez aussi l'impression d'être plusieurs dans le dedans de vous mêmes (Copyright Sonia la Reine du Gloss) ?

 

 

 

 

 

 

13 mai 2010

La greluche et le tapis volant

Je suis un véritable boulet certains jours...

Enfin je pense que ça arrive à tout le monde d'être maladroit, étourdi, gaffeur ou même tout ça à la fois.

 

Toujours est-il qu'aujourd'hui j'ai fait assez fort j'avoue, ça me fait presque sourire bêtemment toute seule .

Je faisais le ménage dans le greluchome et j'ai décidé de secouer mon tapis de salle de bains, tout nouveau tout beau choisi par Monsieur, par le balcon.

 

Sauf que j'ai parfois deux mains gauches, et que le tapis devait appartenir à Aladin dans une autre vie.

C'est comme ça qu'il m'a échappé et qu'il s'est fait la malle le salopard.

Enfin ça va le tapis n'a pas été trop ambitieux, il s'est contenté de s'arrêter juste dans le grand bac à fleurs vide du balcon du dessous.

 

Je suis allé toute gênée sonner à l'appartement en bas, et j'ai croisé le voisin de palier qui m'a dit que l'appart n'était pas habité pour l'instant.

Je crois que je suis bonne pour remplacer ce tapis fou !

Oui j'ai vraiment une vie palpitante...