Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 novembre 2009

Non je n'ai pas disparu !

J'étais juste en vacances à Barcelone...

 

P1010202.JPG

 

 

Si vous êtes sages, je vous raconterai bientôt comment j'ai réussi dans le désordre : à me faire maudir d'entrée de jeu par les collocs de mon frère, à prendre 2 kilos en une semaine, à me faire un trip "on s'était dit rdv dans 10 ans", à me saouler au cava, à ramener un jambon, oui un jambon, dans ma valise et à voir Elisa Tovati...

Waouh quel teasing de ouf !

 

 

02 novembre 2009

Troc-troc !

Avec la fameuse crise, on en entend de plus en plus parler dans les médias, qui semblent se réveiller enfin, car dans la blogosphère ça fait déjà longtemps que de nombreuses filles s'y adonnent régulièrement...

De quoi je parle ? Et bien des journées/aprem ou soirées troc !

 

Le principe est simple : des filles se réunissent dans le but de s'échanger des vêtements, accessoires, chaussures, bouquins, produits cosmétiques etc.

 

Ca débarasse les placards et décomplexe un peu les acheteuses compulsives, ça fait des heureuses, et ça permet de renouveler sa garde robe pour zéro euro...

Bien sur on ne troque pas des trucs qu'on allait justement jeter à la poubelle, le but est d'apporter des choses en bon état.

 

Il existe des versions de troc "en grand nombre" et organisé, avec des règles très précises, et un nombre de points attribués aux différents articles.

Mais ce que je préfère, c'est le petit troc convivial avec une poignée de copines (et pourquoi pas les copines des copines), autour d'un thé et de bonnes pâtisseries que chacune aura pris soin d'amener.

 

Là pas vraiment d'échange avec valeur standard, on met tout sur la table, chacune regarde ce qui l'intéresse et on se partage les objets en toute convivialité.

 

Pour ce qui reste sans trouver preneur, soit la propriétaire le ramène chez elle et essaye par exemple de le vendre, soit on décide de clôturer ce bon moment par une bonne action et on en fait don à Emmaus.

 

Pour ma part, j'ai déjà récupéré un parfum, une tunique et quelques bouquins comme ça.

J'ai donné quelques bijoux fantaisies, et j'étais ravie de voir mes copines leur donner une nouvelle vie !

 

IMG_0545.JPG

J'ai aussi profité d'un vide-grenier avec une amie pour récupérer cette jolie pochette Séquoia invendue.

Il ne me reste plus qu'à trouver l'occasion de soirée pour la sortir au bout de mon bras !

 

Bon je vous laisse, Robbie Williams mon amour m'attend au Grand Journal sur Canal !

 


27 octobre 2009

"Les Monologues du vagin"

J'ai enfin vu la fameuse pièce la plus jouée au monde : "Les Monologues du vagin" d'Eve Ensler, créée en 1996 à New York.
A ce jour, les fameux monologues ont été traduits en plus de 40 langues et joués non stop dans de très nombreux pays, dont la France, où la pièce connait toujours un grand succès.

Eve Ensler a compilé des témoignages de plusieurs centaines de femmes sur leur intimité pour en faire un spectacle traitant de nombreux thèmes : la violence infligée au corps féminin, que ce soit sous la forme de violence sexuelle, de mutilation ou de harcèlement, mais également le bonheur d'être femme, et la fierté de la maternité.
Tantôt grave, tantôt drôle, le texte de cette pièce a été porté par des centaines de comédiennes dans le monde entier.

 

Monologues_du_vagin.jpg



Samedi dernier j'ai donc eu l'opportunité de découvrir enfin cette pièce dont j'avais tant entendu parler.

Ce soir là, c'étaient Andréa Fereol, Maimounia Gueye et Adeline Blondieau, toutes trois vêtues de rouge et de noir, qui donnaient une voix à toutes ces femmes. J'ai beaucoup aimé le jeu de la pétillante actrice sénégalaise Maimounia Gueye, et plus particulièrement le passage où elle parle de l'examen gynécologique.

 

J'attendais un peu au tournant l'ex-madame Hallyday en me disant que sortie de "Sous le soleil", elle allait probablement être un peu perdue, mais je dois avouer que la très jolie Adeline Blondieau s'en est plutôt bien sortie, malgré quelques petits ratés dans son texte.

 

J'ai trouvé ces trois femmes toutes belles à leur façon. Dans une mise en scène très minimaliste d'Isabelle Rattier, le trio d'actrices s'est montré convaincant et a su embarquer le public tant féminin (en majorité dans la salle) que masculin.


Mais que les hommes se rassurent, le pendant masculin (sans mauvais jeu de mots) de la pièce existe désormais : "Les monologues du pénis" se jouent depuis quelques temps un peu partout en France… J'ai aussi eu l'occasion d'en voir une représentation l'hiver dernier, et j'ai passé un bon moment.

22 octobre 2009

Publicité mensongère ?

Vous aviez peut être entendu parler il y a quelques années du projet un peu fou de jeunes allemands qui avaient décidé de comparer les photos des produits alimentaires sur leurs emballage et leur aspect réel, photos en situation à l'appui :

 

http://dilidou.com/2008/12/09/les_produits_alimentaires_s...

 

Pas très ragoûtant hein ?

Enfin il faut dire que certains trucs en photo sur l'emballage ont déjà l'air dégeus, mention spéciale au "Rinderroulade" et au "Grunkhol" (aucune idée de ce que cela peut bien être d'ailleurs).

 

Et bien je me disais ce matin que toutes les greluches de la terre devraient s'unir pour un grand projet similaire appliqué aux vêtements, le maquillage, les sacs etc.

Dès qu'on s'achèterait une nouvelle fringue, on se prendrait en photo avec et on publierait à côté la photo de la pub ou du catalogue correspondant. Histoire de voir "en vrai" ce que telle ou telle sappe rend une fois portée par Madame Toutlemonde quoi !

 

Ca éviterait pas mal de mauvais achats par correspondance par exemple, où de se déplacer pour rien en magasin.

 

Je sais que ce genre de site existe notamment pour les couleurs de maquillage, de vernis à ongle, et la différence entre le rendu et l'aspect catalogue est parfois très grande.

 

Oui je sais j'ai des idées un peu farfelues parfois...