Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 septembre 2010

Repas estival en mode flemmasse

L'été se termine tout doucement et on a envie d'encore en profiter à fond.

Tout le monde ou presque est maintenant rentré de vacances, on a pleins de choses à raconter aux copains, et du coup on lance des invitations à dîner mais on a pas toujours le temps ou la motivation pour se lancer dans des plats élaborés.

Plutôt que de dévaliser un dénommé Picard, voici quelques recettes faciles et rapides pour régaler ses amis sans prise de tête :

Le Gaspacho

Cette soupe froide estivale accompagne très bien les grillades par exemple.

J'en connais 2 versions :

  • Gaspacho rouge 


Couper à l'arrache dans un grand saladier un poivron vert, le contenu d'une grande boite de tomates pelées (conserver le jus et l'insérer à la préparation une fois mixée), un oignon, une biscotte ou un crouton de pain ou une tranche de pain de mie qui traine, un peu de tabasco, éventuellement une pointe de vinaigre balsamique, une cuillère à soupe d'huile d'olive, du sel/poivre.
Il est également possible de mettre un
concombre (mais moi je n'aime pas, comment ça vous vous en foutez ?)
On passe tout ça au mixer puis on laisse reposer au moins deux heures au frigo.

 

  •  Gaspacho vert (courgettes et fromage) pour changer un peu ! 

 On prépare 50 cl de bouillon de légumes (à l'aide de poudre ou d'un cube dissolu dans de l'eau chaude).
On coupe grossièrement un
oignon que l'on fait revenir dans une casserole avec un peu d'huile d'olive.
Quand les morceaux d'oignon deviennent translucides,  on y ajoute 2 à 3
courgettes coupées en cubes et le bouillon.
On laisse cuire une quinzaine de minutes, idéalement les courgettes sont tendres mais encore fermes.
On laisse refroidir, on ajoute au mélange une tranche de
pain de mie émiettée et 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, plus sel/poivre.
Mixer le tout et ajouter 1/2 barquette de
fromage type Saint Moret ou 4 carrés frais, re-mixer encore un peu, ajouter éventuellement des herbes de Provence.
Là encore on laisse reposer au moins deux heures au frigo.

Si on est vraiment à la bourre, on ajoute des glaçons en fin de préparation et on utilise des oignons surgelés déjà coupés. On peut présenter ces soupes dans des verrines, ça fait joli !

Le gaspacho accompagne très bien les grillades par exemple.

 

  • L'hoummous

Epluchez une gousse d'ail et pressez 2 citrons.
Mixez une petite boite de pois chiches rincés, le jus de citron, la gousse d'ail et une cuillère à soupe de cumin jusqu'à l'obtention d'une pâte onctueuse.
On peut ajouter 2 à 3 cuillères à soupe de tahina (pâte de sésame), mais c'est facultatif.

Ajoutez 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, un peu de sel et de poivre, remuez et mettez au frais au moins 3h.
Pour la déco, quelques feuilles de menthe sont parfaites !

  

Et enfin pour le dessert, j'ai découvert il y a peu une recette express de crumble :

  • Crumble aux pommes de grosse feignasse

On prend un bocal de compote de pommes, on verse dans un moule à tarte préalablement recouvert de papier sulfurisé.

Ensuite pour la pâte sablée, on suit la recette "123 SBF", c'est à dire 100g de sucre, 200g de beurre, 300g de farine, malaxez avec les doigts jusqu'à obtenir comme du sable et hop on dispose ce "sable" par-dessus la compote.
Environ 30/40 minutes au four sur 180° et le tour est joué !

Quand je vous disais qu'on pouvait bien manger sans trop se casser la tête !

Bon appétit :)

03 septembre 2010

"Les écureuils de Central park sont tristes le lundi"

Il s'agit donc du dernier ouvrage de Katerine Pancol, la suite de "La valse lente des tortues" (qui n'était déjà la suite "Des yeux jaunes des crocodiles").

Oui Mme Pancol aime visiblement les animaux...

 

KP_ecureuils.jpeg

 

On retrouve dans ce 3e tome la même galerie de personnages qui s'articulent autour de Joséphine Cortes, cette mère de famille parisienne toujours prête à rendre service : ses filles Hortense et Zoé, son amie anglaise Shirley, Philippe le mari de sa défunte soeur, sa gardienne d'immeuble, Henriette sa mère diabolique, son beau père qui a refait sa vie...

 

Et heureusement que les personnages sont aussi nombreux car ce livre ne fait pas moins de... 840 pages !

Ok, le style est léger (trop léger diront les amateurs de littérature) et agréable à lire, parfait pour la détente, la plage, les voyages.

Mais, même en vacances, 840 pages, ça en fait des heures de lecture (et le livre est difficile à transporter si vous avez décidé de voyager léger).

 

Je ne dirais pas que je me suis ennuyée en le lisant car les personnages et les univers de chacun sont suffisement variés et attachants pour ne pas trop se lasser.

Je regrette par contre certains passages très peu crédibles, comme ceux relatifs au petit Junior, bébé ultra-surdoué. Dites donc Katherine, faudrait peut être pas prendre vos lecteurs pour des écureuils de 3 jours !

 

La fin laisse supposer qu'un quatrième ouvrage est à attendre dans la lignée. Quel animal sera choisi pour le titre ? Allez je prends vos pronostics ;)