Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 septembre 2009

The September issue : Et Vogue la galère !

the_september_issue1.jpg

 

C'est le documentaire dont tous les passionnés de mode parlent en ce moment : "The September issue" (le numéro de septembre en français) de R.J. Cutler, qui nous permet d'entrer dans les coulisses du plus célèbre magazine de mode américain, Vogue.
Cutler a suivi pendant plus de sept mois en 2007 la préparation du numéro de septembre, le plus important de l'année, le plus volumineux (il comporte plus de 800 pages) et le plus attendu puisqu'une américaine sur dix achète ce numéro.



On entre ainsi dans le quotidien de la mythique rédactrice en chef du magazine, Anna Wintour, l'une des icônes les plus puissantes et les plus fascinantes du monde de la mode. Rappelons que "Le diable s'habille en Prada" est tiré du roman de Lauren Weisberger qui a été l'assistante d'Anna Wintour. Même si la romancière a toujours fait savoir que toute ressemblance était fortuite, nombreux sont ceux qui pensent que Madame Wintour a inspiré cette histoire.



"The September issue" traite donc essentiellement du travail d'Anna Wintour et de ses collaborateurs, dont certains se révèlent assez drôles comme l'extravagant André Léon Talley, ou émouvants à l'image de Grace Coddington, la directrice de la création du magazine. Entrée chez Vogue il y a vingt ans, en même temps qu'Anna Wintour, elle a une relation assez particulière avec cette dernière, entre admiration et désacord quasi-permanent.
La dame aux lunettes noires et carré immuable ne s'embarasse pas de sentiments dans ses relations avec son équipe, elle sait ce qu'elle veut et se montre assez tranchante, que ce soit avec ses collaborateurs ou avec les créateurs.
Anna Wintour est à la fois redoutée et adulée, et ce documentaire montre que même si elle n'est pas la tyrannique rédactrice en chef du Diable s'habille en Prada, elle reste froide et déterminée.



Ce que j'ai aimé :

- On voit de jolies choses, notamment lors des séances photos organisées par Grace Coddington, qui crée des ambiances magnifiques sur les photos. J'ai trouvé cette femme très intéressante et émouvante, c'est une véritable artiste.

 

- Certaines scènes sont criantes de réalité qui rassure madame tout le monde, à l'image du shooting avec Sienna Miller, qui arbore une chevelure terne et entre deux longueurs qui ne convient pas. On décide de lui faire porter une perruque mais le résultat est peu concluant, on finira par lui plaquer et lui attacher en arrière. Sur la photo de couverture, on verra que le cou et les dents de Sienna Miller seront bien retouchés.

 

- On sourit aussi à certains moments, comme lors de la scène avec André Léon Talley qui va faire du tennis avec un accoutrement Vuitton des plus bling bling.

 

Bref, à voir, on passe un agréable moment.

Ce documentaire est malheureusement diffusé dans très peu de salles, du moins en province.

Commentaires

Merci pour ce compte rendu précis. Je me demande ce qui a motivé ce film. Serait-ce pour donner une image différente d'Anna Wintour ?

Écrit par : CECILE | 26 septembre 2009

La motivation du réalisateur était peut être tout simplement de faire découvrir au public les coulisses de Vogue, véritable institution du monde de la mode.
Mais il est vrai que certaines scènes ont sans doute été tournées pour "humaniser" Anna Wintour, notamment celles avec sa fille.

Écrit par : Greluchablabla | 27 septembre 2009

Tu me donnes envie là ! J'espère pouvoir le voir.Pour rester dans le domaine du ciné j'ai vu "Julie et Julia" avec Meryl Streep,une histoire de cuisine et de blog.A voir l'estomac plein de préference...

Écrit par : muriel | 29 septembre 2009

@Muriel : il n'est presque pas/plus diffusé dans la région, si tu veux le voir fais vite !
C'était comment "Julie et Julia" ?

Écrit par : Greluchablabla | 29 septembre 2009

Sympa ,un peu long sur la fin mais bien agréable à regarder.Un film qui donne envie de faire la cuisine et de manger...

Écrit par : Muriel | 01 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.